Vous êtes ici

Développement de nouveaux systèmes multi-électrodes

Responsables:

Régis Guillemaud CEA Grenoble
Pierre Meyrand CNRS Bordeaux

L’introduction des systèmes multi-électrodes a permis de faire évoluer les méthodes de recherche en passant de l’étude unitaire d’une cellule, à celle d’un réseau. L’essor de cette approche au cours des dix dernières années, a été accompagné par l’apparition d’une variété importante de systèmes, avec pour chacun d’eux une optimisation pour des fonctions particulières : par exemple avec un grand nombre de voies d’enregistrement, avec l’analyse en temps réel d’enregistrements d’un nombre réduit de voies, ou encore l’optimisation soit de la stimulation, soit de la transmission sans fil, enfin l’utilisation de types d’ électrodes très différentes (macro, micro, rigide, souple) etc. Par ailleurs les caractéristiques des systèmes peuvent varier d’un instrument à l’autre, et la comparaison entre les différents systèmes disponibles sur le marché devient extrêmement difficile. Enfin, la nécessité d’introduire du traitement en temps réel dans les instruments semble de plus en plus importante avec l’augmentation du nombre de voies.

Face à l’explosion actuelle de systèmes ayant des caractéristiques très différentes, nous proposons de développer dans cette thématique un travail qui sera organisé autour de plusieurs axes :

  • Synthèse sur les systèmes existants, en particulier ceux utilisés par les équipes du GDR, et identifications des caractéristiques importantes vis-à-vis des utilisateurs.
  • Développement de méthodes de caractérisation type qui pourraient permettre de comparer des systèmes.
  • Identification des attentes des utilisateurs sur les évolutions des systèmes, avec la définition de spécifications des fonctions, et établissement si possible de priorités. Ces évolutions peuvent se situer sur différents points comme par exemple:
    • matrice d’électrodes (in vitro, in vivo)
    • capacités de stimulations (quels paramètres)
    • traitements temps réels (quelles fonctions prévoir dans une tool-box)
    • systèmes sans fil (combien de voies, quelles fréquences d’acquisition)

Ce thème permettra donc d’avoir au sein du GDR :

  • une vue commune sur les instruments mis en œuvre
  • une aide pour identifier les besoins des nouveaux arrivants,
  • une définition des priorités dans le développement de nouveaux instruments, et ainsi anticiper pour des montages de projets collaboratifs.